Ces parents qui manquent de savoir-vivre.

Certaines personnes chialent contre les enfants qui font du bruit au resto, qui pleurent en avion, qui font des crises dans les allées d’épicerie…mais on ne peut pas leur en vouloir. Ce ne sont que des enfants.

Je suis maman de deux petites filles de 4 et 6 ans, mais sachez qu’avant ça,  j’ai été de celles que les cris d’enfants et les crises de bacon irritaient. Je  comprends, je sympathise même,  avec les sans-enfant. Mais écoutez bien, en tant que parents de petits monstres à  batteries, on fait notre gros possible pour leur apprendre à  bien agir en société. J’aime pas ca plus que toi quand ma fille crie « gros péteux »  dans l’allée des fruits et légumes. Mais je me répète,  ce ne sont que des enfants. Faudrait pas l’oublier.

Mais là…là là…je vais vous dire ce qui est encore plus irritant qu’un enfant en public. Ces parents qui manquent de savoir vivre. Parce que eux, ces parents, on peut pas leur pardonner le fait qu’ils ne sont que des enfants. Non non non, ils sont supposés avoir atteint l’âge de la raison (ça commence à  7 ans faque pas de défaite…).

Je m’explique. (respire Jeanne, respire…)

Admettons qu’on parle de l’avion, parce que c’est un des endroits où tu te sens toujours un peu cheap d’avoir un enfant (ou deux…) parce que tu veux donc pas qu’il dérange personne. Et bien, par expérience, je peux affirmer que tous les vols désagréables que j’ai fait mettaient en cause des parents.

Exemple…je suis allée à  Cancun en mars dernier. Mes filles ont regardé des films, mangé  des collations et dormi presque toute la durée du trajet. Tout le long, ça sentait le pète. Au début, je me disais que ça devait venir de mes filles, qu’elles avaient une petite fuite dans le tuyau à  gaz. Jusqu’à ce que j’entende les enfants de genre 8 et 10 ans dans le banc juste derrière dire à  leur père « Ouach, papa! T’as encore pété !  Ça  pu!!!! » Ah ben tab*¿#%@☆¡…il se trouvait drôle en plus. Pendant que moi, je suis là  à  accuser mentalement mes filles d’empester l’avion jusqu’au  cockpit, c’est le père d’en arrière qui se lâche lousse! Une toilette d’avion, c’est pas grand, mais si t’as envie de faire un numéro 2, c’est quand même plus approprié comme endroit. Je sais pas, y’avait peut-être mis une pull-up…

À  Noël dernier, on était au centre d’achat pour voir l’arrivée du Père-Noël. Suite au spectacle, la parade commence et nous étions invités à  y prendre part. Un peu plus loin, un lutin donnait des ballons à l’hélium. Je tiens mes filles par la main question de pas les perdre dans la foule et se rendre dans le calme jusqu’au dit lutin, quand une mamie, dans un excès de rage de poussette, me bouscule et me roule sur le pied afin de me dépasser,  pour être certaine d’avoir sa balloune avant moi. Les parents virent fous dès qu’il y a quelque chose de gratuit pour leur enfant, comme si tout à coup, leur survie en dépendait. Y’a qu’à  se rappeler la chasse aux cocos de Pâques à  Laval…

La semaine dernière, j’ai participé à une fête de quartier organisée par la ville de Beloeil. J’adore ces petites fêtes où tout le monde est joyeux et relax. J’attendais en file pour que mes filles aillent dans un jeu gonflable. Qui dit jeu gonflable dit file d’attente, ça vient ensemble. Mais les enfants aiment tellement ça, que 15-20 minutes à attendre, c’est rien. C’est alors qu’un petit garçon, de 20 mois environ, dépasse tout le monde. Et son père qui était de l’autre côté de la clôture,  au lieu de l’avertir, demande à  la grand-maman d’enlever ses souliers et d’y aller avec lui. Je lui dis donc gentiment deux  fois plutôt qu’une qu’il y a une file d’attente…il devait avoir une banane dans l’oreille, parce qu’il ne semblait pas m’entendre. La grand-mère et le petit garçon sont allés tout bonnement, comme ça, dans le jeu gonflable, passant devant tout le monde qui avait attendu patiemment leur tour. Le petit avait moins de deux ans, je peux comprendre qu’il se foute de dépasser les autres, mais le papa et la grand-mère…come on! Y’a des claques en arrière de la tête qui se perdent.

Et à  chaque fois que ce genre de situations arrivent, je suis déchirée entre le fait de me taire et laisser aller ou vraiment dire ce que je pense pour que justice soit faite.

Mais en même temps, j’me dis que si tu pètes librement dans un avion, que tu me pousses pour un ballon et que t’es pas capable d’attendre ton tour…tu comprendras sûrement pas ce que veut dire le savoir-vivre. 

__L’encre à la mère. 

 

2 commentaires sur « Ces parents qui manquent de savoir-vivre. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s